En un peu plus d’un an, la situation du 177 rue Paul Doumer a peu évolué. Le 21 mai 2018, une importante fissure se crée sur la façade du bâtiment, qui est immédiatement évacué. Un arrêté de péril imminent est pris par la municipalité, qui demande également qu’un expert soit saisi par le tribunal administratif de Versailles. En parallèle, la circulation est restreinte sur une voie dans la rue Paul Doumer au niveau de ce secteur.

Selon Le Parisien, ces restrictions devraient continuer à la rentrée puisqu’aucun chantier de consolidation n’a pu être lancé, la cause des fissures n’ayant pas été déterminée. Les experts n’ont pu pénétrer dans le bâtiment, le propriétaire ne donnant pas suite aux courriers de la mairie.

« Des courriers lui ont été adressés en mars et en juillet, indique au quotidien francilien Michel Poirot, adjoint en charge de l’urbanisme. […] Comme on ne peut pas rentrer à l’intérieur de l’immeuble, une procédure a été engagée pour obtenir l’autorisation de se faire ouvrir la porte. » Le tribunal devrait se prononcer le 10 octobre ­prochain.