« Comme ils n’ouvriront plus le matin, ils vont ouvrir une demi-heure de plus le soir et le samedi matin », explique-t-on en mairie jeudi 27 juin, lors d’une conférence de presse des futurs horaires du bureau de poste. « C’était 14 h-17 h, ça sera 14 h-17 h 30 […] et 9 h-12 h le samedi », ajoute-t-il. Une décision prise après des négociations entre la Poste et le maire DVG Michel Lebouc pour renouveler la convention datant de la fin de ­l’année 2016.

« Je peux vous l’annoncer officiellement, la Poste ouvrira le samedi matin », se réjouit l’édile, ayant eu peur d’une fermeture totale du ­bureau, sans toutefois préciser la date de mise en place de ces horaires. En cas de fermeture, le bureau le plus proche est celui de Mantes-la-Ville. Un problème pour le maire qui souhaite conserver ce service public de proximité : « Moi pour mes aînés qui vont à la Poste à pied, je ne dis pas d’aller à Mantes-la-Ville ».

La Poste reste donc pour l’instant installée dans des locaux de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO). « L’avenir ne me demandez pas, précise Michel Lebouc. On conventionne tous les ans ou tous les deux ans avec eux et tous les deux ans ils reviennent pour ­fermer. »