La saison 2019/2020 débute mal pour le FC Mantois et l’AS Poissy. Dès la première journée, samedi 10 août, le FC Mantois a concédé sa première défaite de la saison à domicile face à une équipe de Granville réaliste lors de l’inscription de l’unique but de la rencontre à la 8e minute par l’attaquant Ibayi (0-1). On pouvait alors croire à une simple erreur de parcours du club du ­Mantois. Pourtant, le scénario s’est à nouveau reproduit une semaine plus tard, durant la deuxième journée de championnat face à la réserve du SCO d’Angers (2-0). Comme face à Granville, les hommes de Robert Mendy ont encaissé un but à la 8e minute par Soula avant que Sery n’aggrave le score à la 44e minute de jeu. Après deux journées en National 2, le FC Mantois ne comptabilisait donc aucun point à son ­compteur.

De son côté, L’AS Poissy ne fait guère mieux. Après un match nul à domicile le 10 août face à l’AS Vitré (0-0), l’équipe de Laurent Fournier a été vaincue par le Stade Briochin lors de la deuxième journée de compétition (0-1). Le match avait pourtant bien débuté pour l’AS Poissy qui avait le monopole du ballon. C’était sans compter sur la détermination des joueurs bretons. Métamorphosés à leur retour des vestiaires, ils sont parvenus à prendre le contrôle du jeu. L’attaquant Birame N’Diaye a inscrit le but victorieux pour le Stade Briochin à la 52e minute sur un ballon mal dégagé par la défense yvelinoise. Par la suite, le club de Poissy, bousculé, n’est pas parvenu à reprendre la main sur le ballon.

Après deux journées décevantes en National 2, les deux clubs yvelinois espéraient sans doute inverser la tendance mais ils se sont enlisés ce week-end. En déplacement samedi dernier, l’AS Poissy a connu un scénario catastrophe face à l’Entente Sannois Saint-Gratien (2-1). À la 8e minute de jeu, Ménard a ouvert le score pour l’Entente SSG sur un coup de pied arrêté.

Un autre, de Rodrigues, a suivi 30 minutes plus tard sur une contre-attaque. Au même moment, l’attaquant de l’AS Poissy, Raddas, est expulsé après un geste de frustration. Réduits à 10 contre 11, les joueurs de Poissy parviennent néanmoins à réduire l’écart grâce à un but de Kourouma. Cela n’empêche pas la défaite du club yvelinois qui est désormais à la 13e place du groupe B.

Le FC Mantois a aussi connu une défaite durant la troisième journée face à l’US Saint-Malo (0-1). Les Yvelinois ont non seulement encaissé un but à la 2e minute sur un coup franc de Peuget mais aussi connu l’expulsion de Diabira à la 77e minute après avoir reçu deux cartons jaunes. D’après la déclaration au Télégramme de Grégory Poirier, l’entraîneur de l’US Saint-Malo, son équipe n’a pourtant pas fourni un réel effort : « Ce fut un match médiocre, voire catastrophique de notre part […] Il n’y a rien à retenir d’une telle rencontre, sauf l’essentiel : la victoire. » Face à une équipe qui s’est contentée du strict minimum, le FC Mantois, pourtant solide physiquement, peut donc être déçu. À l’heure actuelle, le club yvelinois est 16e, à la dernière place du groupe B.

Avec des résultats décevants en ce début de championnat, l’AS Poissy et le FC Mantois doivent élever leur niveau de jeu pour espérer remonter au classement. Les deux clubs auront peut-être l’occasion d’y parvenir lors de la quatrième journée samedi prochain. L’AS Poissy affrontera à domicile le CMS Oissel, actuel 14e du championnat. La tâche sera plus difficile pour le FC Mantois qui jouera à l’extérieur face au 3e du championnat, le Football Club de Rouen 1899.