Jeudi 22 août, les policiers de Mantes-la-Jolie ont interpellé un Mantevillois après avoir mené une enquête sur des vols à répétition de sacs à mains. L’homme comparaîtra le 24 février 2020 au ­tribunal et sera jugé pour le vol d’un sac à main. Des traces ADN ont été retrouvées sur « la poignée de porte de la voiture » de la victime d’après une source policière.

L’homme est soupçonné d’avoir également commis « une vingtaine d’autres vols » sur les parkings des supermarchés « de Mantes-la-Jolie, Limay, Mézières… », précise une source proche de l’affaire. Connu des services de police, l’homme avait été « interpellé aux Mureaux deux mois plus tôt pour des faits similaires » sur le parking du Carrefour de Flins-sur-Seine.

« Le plus souvent, elles font l’erreur de laisser le sac à l’avant pendant qu’elles chargent leurs courses », poursuit cette même source du mode opératoire de l’auteur des vols. « Il se gare sur des parkings, raconte-t-elle. Il peut y passer l’après-midi. » L’homme resterait sur le parking en attendant de repérer « des femmes seules en général […] et il attend qu’elles chargent leurs courses » pour ensuite voler le sac à l’avant de la voiture.