« C’est une grande journée pour le quartier du Val Fourré, pour Mantes-la-Jolie et pour l’éducation nationale ». Samedi dernier, le président du conseil départemental Pierre Bédier (LR), ne cachait pas sa satisfaction, et pour cause : les travaux du nouveau collège, situé rue Marcel Doret, ont démarré en ce début de mois de septembre, pour un coût de 31 millions d’euros. L’ouverture est prévue pour septembre 2021.

Plusieurs axes pédagogiques ont été définis, en lien avec l’Education nationale et Jérôme Saltet, co-fondateur de l’entreprise Play-bac, auteur du Collège idéal. « Ils vont apprendre pour leur vie future, les savoirs, apprendre à apprendre », souligne ce dernier. Les 600 élèves attendus pourront ainsi « apprendre à leur rythme, on va chercher à [les] accompagner », ­développe-t-il.

« Un nouvel axe s’est rajouté, ce sera un collège ouvert sur le quartier, ajoute Pierre Bédier. Il ne sera pas fermé le samedi ni le dimanche. » Ces axes sont pour lui un moyen de restaurer l’égalité des chances : « Il n’est pas normal qu’un enfant du Val Fourré n’ait pas les mêmes chances qu’un enfant du 3ème arrondissement de Paris […] Il faut que le collège soit d’excellence. »