Samedi dernier, a été inauguré le nouveau mur d’escalade au complexe sportif Stéphane Diagana afin de remplacer celui, vieillissant, de l’espace Louise Weiss et d’accueillir des compétitions. Ce nouveau mur, d’un coût de 92 000 euros HT, propose ainsi 19 lignes et peut donc recevoir 38 grimpeurs, là où le précédent « ne possédait que huit lignes et donc ne recevait que 16 grimpeurs », note Dominique Pasquier, président de l’association d’escalade andrésienne. L’équipement attire. « Nous avions 29 adhérents en 2018 ; aujourd’hui, nous avons enregistré entre 60 et 80 inscriptions », se satisfait le président.