C’est un vaste projet qui commence à voir le jour sur l’ancien site Thalès, laissé à l’abandon dans la zone industrielle des Boutries. Vendredi dernier, une partie de l’Urban Valley, d’environ 4 100 m², a été inaugurée. Au moins la moitié de cette première tranche a trouvé acquéreur, selon le maire conflanais Laurent Brosse (DVD).

À terme, « ce sera 20 000 [m²] d’activités et 20 000 [m²] de commerces », qui s’étaleront sur dix hectares de terrain, indique Georges Rocchietta, président et cofondateur du groupe immobilier Atland, en charge de ce projet entièrement privé. Il ajoute avoir voulu trouver « un fil conducteur sur tout ce qui est équipement de la maison, rénovation, bricolage », pour renforcer l’offre dans ce domaine dans la région, sans vouloir donner le nom des futures ­enseignes implantées dans la zone.

Laurent Brosse se réjouit de ce taux de commercialisation car cela montre que « Conflans est une ville très attractive y compris en matière de développement économique ». Il annonce l’arrivée prochaine « d’une salle de sport et de Pôle emploi ». Le chantier devrait se poursuivre courant 2020 pour un montant total de 50 millions d’euros.