Les cyclistes de vallée de Seine ont probablement retenu cette annonce. Le 15 octobre, lors de la présentation du Tour de France 2020 qui partira de Nice (Alpes-Maritimes) le 27 juin, les organisateurs d’Amaury Sport Organisation (A.S.O) ont indiqué que la dernière étape jusqu’aux Champs-Élysées partira le 19 juillet 2020 de Mantes-la-Jolie. Cette décision résulte notamment du partenariat conclu en mars dernier entre l’A.S.O et le département jusqu’en 2023.

Dans un communiqué concernant ce partenariat, le président du conseil départemental, Pierre Bédier, déclarait : « Les Yvelines sont une terre de cyclisme, attachée au vélo dans sa dimension familiale et populaire et bien sûr sportive. Le département accueille le départ du Paris-Nice depuis 2010, en attendant les JO de 2024 […] ».

Pour le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, le choix des Yvelines pour organiser la dernière étape du Tour de France n’est pas un hasard. « Le partenariat avec le département des Yvelines est rare par sa durée, avait-il noté en mars dernier. […] Le cadre d’exception qu’offrent les Yvelines, entre ses châteaux emblématiques, ses villes où il fait bon vivre et sa campagne à quelques encablures de Paris est parfaitement adapté à la dernière étape du Tour de France et à son rayonnement dans le monde entier. »

Après le départ de la dernière étape à Rambouillet lors de l’édition précédente, le maire de Mantes-la-Jolie, Raphaël Cognet (LR), se réjouit d’accueillir à son tour l’événement. « Notre ville, les Yvelines et le cyclisme ont déjà une longue histoire en commun. En accueillant des grands événements nationaux et maintenant internationaux, Mantes-la-Jolie est une ville qui bouge », insiste-t-il.

Ce n’est effectivement pas la première fois que la ville accueille des courses de cyclisme renommées. « L’an dernier nous avions accueilli le championnat de France de cyclisme, donnant à notre ville une visibilité nationale et extrêmement positive, rappelle l’édile. Être ville de départ du Tour de France, c’est une grande fierté. C’est aussi une exposition mondiale dont on attend des retombées économiques et touristiques, et c’est surtout une grande fête populaire avec plein d’animations pour les passionnés et les familles. »