Khadija Gamraoui, la candidate investie par La République en Marche pour les élections municipales (première adjointe, ancienne membre de la majorité, groupe d’opposition Les Carriérois d’abord !, Ndlr) a réuni ses sympathisants pour lancer sa campagne lundi 14 octobre. La candidate a expliqué avoir un mot d’ordre : « Réussir. » Une réussite qu’elle souhaite pour les Carriérois et notamment « pour la jeunesse » et « pour nos aînés ».

Deux générations différentes qui peuvent selon elle s’entraider : « Cette génération qui est tournée vers le numérique et eux qui sont aussi en attente et en besoin d’être sensibilisés sur le 2.0 […] L’idée c’est de trouver des choses, sur une même unité de lieu, où le public travaille ensemble mais de manière concrète. »

Transition écologique, « écologie sociale », la candidate dévoile petit à petit d’autres axes de son futur programme. « Il faut déjà qu’on réussisse l’intégration des équipements, de l’existant avant d’envisager autre chose, explique la candidate d’une pause nécessaire selon elle dans « la bétonisation » de la ville. L’idée, c’est de remettre de l’ordre et de mettre un peu de cohérence par rapport à l’existant, c’est ça le travail ».