Le maire n’a pas voulu prendre le risque. Le conseil municipal carriérois qui devait avoir lieu le vendredi 25 octobre a été reporté au jeudi 31 octobre à 13 h 30, provoquant grogne chez opposition et dissidents. Un conseiller municipal n’avait pas reçu la convocation au-dit conseil.

« Elle avait bien quitté la mairie, mais le pli nous a été renvoyé pour défaut d’adressage, explique le maire DVD Christophe Delrieu. Or, la personne n’a pas déménagé. […] On en a de suite renvoyé un autre qui nous est revenu avec le même message. » L’édile souligne avoir demandé au centre de tri de Chanteloup-les-Vignes « une attention particulière sur cette adresse ».

Impossible dans ces conditions de tenir le conseil municipal. « [L’élu concerné] a la capacité de dire « je n’ai pas été convoqué », du coup cela annule l’ensemble du conseil », note Christophe Delrieu, ne souhaitant pas que le tribunal administratif soit saisi pour ce motif.