Jeudi dernier, Lionel Giraud (DVG, conduit une liste sans étiquette) a annoncé sa candidature aux municipales avec la liste Un autre avenir pour Issou. Habitant la ville depuis dix ans, il a présidé le club de tennis local de 2016 à mi-octobre 2019 et aurait constaté les difficultés des associations à se faire entendre auprès de la maire.

« Quand il y a des demandes de la part des associations, c’est très souvent balayé d’un revers de main par la maire actuelle (Martine Chevalier (SE), Ndlr), explique-t-il. Il y a une forte attente des associations pour qu’on leur enlève la bride qu’elles ont autour du cou et qu’on les accompagne. »

Il affirme : « Je connais pas mal de gens qui ont rendu leur tablier un peu à cause de ça […]. Cela décourage pas mal de vocations alors qu’il y a des tas de gens dans cette commune qui sont prêts à faire plein de choses. Aujourd’hui, il y a facilement cinq ou six associations en moins par rapport à il y a cinq ou six ans. » Pour y remédier, le candidat forme sa liste. Sur les 27 personnes nécessaires, sa liste « est complète aux deux tiers. »