Les sportifs et visiteurs du futur centre d’entraînement du PSG pourraient voir circuler dans son enceinte des « véhicules autonomes sans chauffeur et 100 % électriques destinés au transport en commun et au ­transport de marchandises », indique le club de football dans un ­communiqué de presse.

Le 29 octobre dernier, un partenariat a été signé entre le PSG et le groupe Gaussin, entreprise spécialisée dans la construction de ce type d’engins, afin d’équiper toutes les infrastructures du club, dont le site pisciacais.

« Notre alliance stratégique avec le Paris Saint-Germain, […], va nous permettre de promouvoir la pertinence de nos solutions auprès de millions de personnes à travers le monde », se satisfait Christophe Gaussin, président du groupe éponyme dans ce communiqué. Pour le club, le directeur général Jean-Claude Blanc souligne : « le Paris Saint-Germain a l’ambition de faire du développement durable l’un des piliers de sa stratégie ­d’entreprise. »

Il a également souligné que l’ouverture du centre d’entraînement aurait finalement lieu en 2022, après avoir été une première fois repoussée à cause de fouilles ­archéologiques.