Du détaillant à la tête pensante, c’est tout un réseau de trafiquants de drogue qui est tombé, la ­semaine dernière à Limay, révèle Le Parisien. Mardi 12 novembre, les policiers du commissariat de Mantes-la-Jolie ont interpellé six hommes, âgés de 17 à 25 ans. Trois d’entre eux sont soupçonnés de mener, dans l’avenue du Président Wilson, à Limay, un important trafic de résine de ­cannabis.

Les dealers occupaient l’appartement d’une vieille femme alcoolique, laissé désert après le décès de cette dernière. Les policiers ont mis la main, lors des perquisitions, sur 600 grammes de résine de cannabis et deux pistolets. C’est la mairie elle-même qui avait demandé l’intervention des forces de l’ordre, inquiète de voir ces vendeurs s’installer dans les halls d’immeuble.

Vendredi 15 novembre, les trois trafiquants de drogue, âgés de 18 à 22 ans, ont été écroués par le tribunal correctionnel de Versailles, qui a renvoyé cette affaire au 20 décembre. Le leader, un homme de 22 ans six fois condamné, a préféré garder le silence. Le second, son lieutenant suggéré, n’a jamais nié son implication. Quant au troisième, un lycéen qui vendait au détail, lui, a reconnu les faits.