Françoise Descamps-Crosnier (DVG, conduit une liste de rassemblement) a annoncé le 9 novembre sa candidature aux municipales avec la liste Rosny pour tous. La juriste de ­formation envisage de construire un ­nouveau groupe scolaire.

« Le groupe scolaire, c’est une obligation, affirme la tête de liste […] Il y a eu de la construction (durant le dernier mandat, ndlr) mais pas d’anticipation pour construire un nouveau groupe scolaire. » Pour plusieurs membres de la liste, cela expliquerait pourquoi la capacité maximale d’accueil est atteinte dans les écoles de la ville avec « 30 élèves par classe en ­maternelle ».

La candidate sait que cela prendra du temps : « Un projet d’école ne se fait pas en six mois. On n’a pas, pour l’instant, définitivement l’endroit parce qu’il faut travailler sur les faisabilités […] Il faut redéfinir les périmètres scolaires [pour] que chacun puisse s’y rendre sans difficulté. » En 2016, elle s’était ainsi opposée à la construction dans le secteur des Hautes perruches, qu’elle jugeait « excentré ». Elle réfléchit aussi à agrandir celui des Baronnes dont elle juge le nombre de classes « limité ».