« Je voulais être initiatrice de projets. » C’est ainsi que Cécile Dumoulin (LR, conduit une liste de rassemblement), résume son envie de se lancer dans la campagne des prochaines élections pour la liste Limay demain 2020. Celle qui est conseillère départementale du canton depuis 2015 et habite dans la commune « depuis quelques mois » a porté « le financement d’équipements structurants comme les terrains synthétiques des Fosses rouges » auprès du Département.

Mais elle a aussi vu des « limites » à son action : « On est simplement support de l’action municipale, alors que les besoins sont plus importants. » Si le programme reste à définir, les actions menées depuis quelques mois par l’association Limay demain (elle a démissionné de la présidence, Ndlr) dégagent des axes : « le cadre de vie, le stationnement anarchique, […] le taux de chômage, la lutte contre les incivilités. » Elle ajoute : « La création d’une police municipale fera partie des réponses. »

La liste de 33 noms n’est pas encore complète, mais elle peut compter sur le soutien de certains élus de l’opposition comme Jean-Luc Maisonneuve (DVD), de la liste Agir pour Limay. « La majorité des 80 adhérents de Limay demain ne sont pas encartés, précise-t-elle. […] Cette candidature est aussi un appel ».