Pour la troisième année consécutive, le festival de hip-hop international Kalypso s’installe en vallée de Seine. Aubergenville et Les Mureaux ont été choisies pour se partager l’événement dont les programmations sont prévues les 29 et 30 novembre.

Les festivités débuteront au centre de la danse Pierre Doussaint aux Mureaux. Pour faire littéralement « corps avec la musique », un atelier alliant simultanément chant et danse sera proposé le 29 novembre à 14 h 30. Nommé Dance your flow, il sera animé par le rappeur Vicelow qui est notamment connu pour organiser les événements I love this dance, dédiés au hip-hop. D’une durée de deux heures, le tarif pour participer à l’atelier est de 10 euros.

Ce sera ensuite au théâtre de la Nacelle d’Aubergenville d’accueillir samedi 30 novembre, à 21 h, les spectateurs à partir de 10 ans pour un spectacle de danse hip-hop. Pour un tarif unique de 10 euros, le public assistera au concert du groupe GY Psy. D’après le communiqué de presse de l’événement, les quatre artistes délivrent « le message d’amour d’une génération [de jeunes] en manque de considération [et] qui remet sans cesse tout en question pour chercher un sens ».

Le groupe ne sera pas le seul présent au théâtre de la Nacelle ce soir là. Le danseur de breakdance Junior Bosila et sa partenaire Kally Tarasidou aborderont la thématique de l’addiction à travers « les différentes étapes que tout individu traverse dans sa lutte face à une dépendance ».

Si le festival Kalypso s’installe deux jours en vallée de Seine, il sera néanmoins possible de prolonger l’événement hip-hop à travers une exposition de photographies au centre de la danse Pierre Doussaint aux Mureaux. Jusqu’au 14 décembre, le photographe indépendant passionné de hip-hop, Paul Green, a sélectionné quelques uns de ses plus beaux clichés pris à l’occasion de « battles nationaux comme internationaux » pour les présenter au public.

Si l’exposition de photographies est en accès libre, les participants devront toutefois réserver leur place pour les deux autres événements. Pour cela, il leur suffira de se rendre sur la billetterie en ligne accessible depuis le site internet de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO) à l’adresse gpseo.fr.

Crédits photo : Benoite Fanton