Du simple contrôle à la course-poursuite. Dans la nuit du dimanche 1er au lundi 2 décembre, une unité de la brigade anti-criminalité s’est retrouvée à poursuivre un ­conducteur récalcitrant.

Il est 1 h 40 lorsque les forces de police décident de procéder au contrôle d’un véhicule Renault Master. Une initiative qui n’est visiblement pas au goût du conducteur de l’utilitaire qui prend la fuite.

Pour échapper à la police, le prenant en poursuite, l’homme âge de 49 ans s’est réfugié sur un camp, situé Avenue de la Grange Saint-Louis, à proximité du Technoparc. Selon une source policière, ce ­dernier aurait « crié pour rapprocher un maximum de personnes et empêcher son interpellation ». Devant l’agitation, la police a fait usage de lacrymogène pour disperser le groupe et ­interpeller le conducteur.