Dans deux ans, un « flagship » Porsche ouvrira ses portes à côté du centre d’entraînement du Paris Saint-Germain, le long de la route des 40 sous. Les détails du projet ont été présentés lors de la troisième édition des Rencontres économiques du territoire, le 26 novembre dernier au forum Armand-Peugeot. Les travaux devraient commencer l’été prochain pour un montant de dix millions d’euros et comprendre un showroom et un centre de ­formation.

« Tout est en route, souriait ainsi Cyrille Van Belleghem, directeur des ventes et du développement du réseau Porsche France. Cela fait quatre ans que nous travaillons sur ce projet, cela fait deux ans que nous sommes en contact avec la ville de Poissy. » Le groupe travaille actuellement sur le permis de construire qui devrait être déposé avant la fin de l’année et l’investissement sera mené avec Porsche distribution, filiale du constructeur automobile.

Le directeur des ventes et du développement des ventes souligne la nécessité de la construction d’un centre Porsche dans l’Ouest des Yvelines. « Il fallait d’abord sortir de Saint-Germain, parce que nous avons aujourd’hui un petit site, qui n’a pas une grande visibilité et qui en clair est devenu obsolète, détaille Cyrille Van Belleghem. Notre deuxième priorité c’était de pouvoir désengorger nos sites parisiens. » Le site a été pensé pour être « le plus grand site de représentation Porsche en France ».

« Tout est en route, souriait ainsi Cyrille Van Belleghem, directeur des ventes et du développement du réseau Porsche France. Cela fait quatre ans que nous travaillons sur ce projet. »

Sur un terrain de 12 000 m², le bâtiment en occupera 9 800 m2 et sera composé de trois niveaux, dont un parking au sous-sol et d’un espace pour exposer les véhicules d’occasions. « Ce qui est intéressant et le plus visuel c’est la partie du rez-de-chaussée, poursuit le directeur des ventes. Vous pouvez voir qu’il y a trois travées différentes, […] le showroom pour présenter les véhicules neufs, avec un certain nombre d’interactions et de modules […], la partie après-vente avec 17 postes de travail, […] et puis un centre de formation technique qui va permettre de former tous nos collaborateurs des ateliers du réseau. »

Selon Cyrille Van Belleghem, « une vingtaine d’emplois » seront nécessaires pour faire marcher le site. « La majorité devrait être des créations d’emplois », poursuit-il. Le maire Karl Olive (DVD), était bien évidemment satisfait de cette annonce : « C’est un signe de confiance, c’est un signe d’excellence pour la ville de Poissy. »