Après la fermeture de l’ancienne structure l’an dernier, une école Montessori de 300 m² rénovée a de nouveau ouvert ses portes au 26 rue Saint-Barthélémy. Le 23 novembre, lors d’une journée portes ouvertes, plusieurs « adeptes » de ce système éducatif sont venus se renseigner sur les modalités d’inscription dès janvier.

« C’est l’inverse de l’éducation classique, déclare la directrice pédagogique et éducatrice Montessori, Valérie Renault. On part des besoins de l’enfant, de sa personnalité, pour l’emmener à l’enseignement ». Pour cela, un éducateur francophone et anglophone sont présents dans la classe de maternelle de 12 enfants et celle de primaire de dix élèves.

Pour la directrice pédagogique, certains parents viennent en raison de l’échec scolaire de leurs enfants tandis que d’autres cherchent spontanément une « solution [éducative] alternative ». Plusieurs parents le confirment. « Je veux une éducation dans laquelle ma fille s’épanouisse, déclare la mère d’une enfant de 4 ans. Je m’étais renseignée sur internet et je viens maintenant voir sur place. » Pour l’inscription, il faut débourser au minimum 450 euros de frais d’inscription annuels, repas et ­­animation non compris.