L’ancien premier adjoint et toujours conseiller municipal se lance dans la course aux municipales. Olivier Hardouin (SE), a annoncé la candidature de sa liste, Villennes ensemble, la semaine dernière. « Je veux préserver le village que j’ai choisi il y a dix ans », détaille-t-il de sa démarche et évoquant la « préservation du patrimoine, une meilleure gestion de l’urbanisme, une transparence dans la communication et la gestion des projets » comme objectifs.

Il affiche l’ambition que « tous les projets qui seront engagés pour la commune, seront des éléments qui seront liés au développement durable ». Il évoque ainsi la mise en place « d’un jardin multi-générationnel, sur du foncier communal, en libre accès », mais surtout un objectif de « zéro émission d’ici la fin du ­prochain mandat ».

Un leitmotiv qu’il compte également appliquer au domaine de l’urbanisme. « On ne peut plus être passifs comme on l’a été pendant plusieurs années, on doit être actifs et capables d’être exemplaires, insiste-t-il. […] Cela passe par la réhabilitation de bâtiments publics, l’isolation, la mise en place de panneaux photovoltaïques. »