Le 17 décembre, le nouvel Espace numérique public (EPN) de la médiathèque, a été présenté. Il propose depuis 2009 aux habitants de bénéficier d’un libre accès à Internet. L’initiative pose la question de l’accessibilité au numérique.

« Contrairement à ce qu’on entend souvent dans la presse, la fracture du numérique ne se réduit pas du tout, explique Denis Bouré, l’adjoint en charge de la communication. Les gens ont de plus en plus de démarches à faire numériquement et de plus en plus de difficultés à les faire. »

Ce constat est partagé par l’agent multimédia, Thomas Deslogis : « Certaines personnes viennent nous voir en nous demandant comment insérer une photographie dans un e-mail. » Pour les aider, trois médiateurs numériques proposent notamment des initiations à ­l’informatique.

Selon le communiqué de presse, « environ 13 % du nombre total d’inscrits à la médiathèque » fréquentaient le lieu en 2018 et 11,7 % d’entre eux venaient pour des démarches administratives. Face à cette demande, l’EPN a désormais « 24 postes (12 fixes haute capacité et 12 portables) » contre huit initialement, ce qui était « sous-dimensionné ».