Réélu en juin dernier, le maire Pascal Collado (SE) sera bien candidat à sa succession. L’édile envisage de développer « plus de participation » au sein de la ville. « On va mettre en place des référents de quartiers, […], qu’il y ait de vrais interlocuteurs, détaille-t-il. Chaque problématique, thème, aura son conseil. » Il envisage également de proposer un budget participatif et des « consultations citoyennes sur des sujets majeurs », par exemple la déviation de la RD 154.

Le devenir de la zone d’activités de la Grosse pierre sera une priorité, Pascal Collado envisageant d’en faire un éco-quartier. « Cette friche qui a été très longtemps stigmatisée comme un non-lieu, pollué, disgrâcieux, mon ambition est d’en faire la vitrine de la ville en matière environnementale […] et d’urbanisme, précise-t-il. Il y aurait un aspect culturel non-négligeable. »

La poursuite de la rénovation urbaine du quartier du Parc sera aussi un enjeu majeur. « C’est aussi une nouvelle vitrine qu’on veut donner à Vernouillet, avec une centralité commerciale repensée, des espaces publics revalorisés », indique-t-il.