« On ne porte pas un projet de la même façon lorsqu’on a été se battre pour l’obtenir. » Le message de Catherine Arenou, la maire DVD sortante chantelouvaise est limpide, elle veut poursuivre le ­travail engagé ces dernières années. Vendredi 17 janvier, c’est sans grande surprise que la première magistrate de la commune, en poste depuis 2009, a annoncé être ­candidate à sa propre succession.

Parmi ses ambitions, la rénovation urbaine du quartier de la Noé reste une priorité pour celle qui a obtenu en 2019 le label de cité éducative. « Ça comprend la construction d’un équipement qui rassemblera une école primaire, un collège et une salle de spectacle », indique Catherine Arenou du projet qu’elle a porté durant son dernier mandat et ambitionne d’appliquer dans le suivant.

« Tout reste à faire, précise-t-elle. Si on ne continue pas d’assister les équipes ça ne restera que des murs […] C’est obligatoirement quelque chose qui se gère sur deux mandats, je considère que j’ai fait le job pour aller chercher les moyens à partir de maintenant on souhaite y mettre l’énergie nécessaire dans les six ans à venir pour en faire (le projet de cité éducative Ndlr.) une réussite. »