« On ne lâchera rien. » Le conseiller d’opposition communiste Marc Jammet semble déterminé pour les municipales. Durant la présentation de son programme, samedi 11 janvier, avec la liste Mieux vivre à Mantes-la-Jolie (DVG), il a notamment évoqué son envie d’encadrer les loyers afin de limiter les expulsions.

« C’est énorme, déplore la tête de liste lorsqu’on l’interroge sur le nombre d’expulsions locatives ayant eu lieu ces dernières années dans la commune. C’est en augmentation depuis un an et demi à deux ans. »

Pour y remédier, le candidat considère que « la municipalité a son rôle à jouer ». Pour cela, il envisage notamment de créer « un système municipal de garantie de paiements des loyers pour les propriétaires privés en échange de la modération des prix ». Selon lui, cela permettrait ainsi de « lutter contre les expulsions » tout en protégeant les propriétaires contre d’éventuels impayés.

Ce sujet semble effectivement lui tenir à cœur, ce dernier intervenant régulièrement sur ces questions en conseil municipal. « Ne vous laissez pas faire », lâche désormais le ­candidat aux Mantais.