Pour la mise en place du service national universel (SNU) en 2020 dans les départements franciliens et avant sa généralisation nationale en 2021, huit sites ont été retenus, pour accueillir du 21 juin au 3 juillet, 2 400 jeunes âgés de 16 à 17 ans, issus d’autres départements, dans le cadre d’un « stage de cohésion » durant au total un mois, détaille un communiqué de presse de la préfecture de Région.

Le Campus muriautin est le seul site yvelinois à avoir été retenu pour héberger ces adolescents pendant deux semaines. Pour compléter ce stage, les participants intégreront ensuite « une structure assurant une mission d’intérêt général située près de chez eux ».

La décision a été officialisée le 15 janvier dernier par le préfet de Région Michel Cadot, le recteur académique de la région et le gouvernement. Le SNU permettra de « transmettre » aux adolescents « le goût de l’engagement, de raffermir le creuset républicain et de favoriser le brassage social et ­territorial », détaille le communiqué.