Ce sont des vœux en forme de bilan qu’a prononcé le président de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO) et maire de Verneuil-sur-Seine, Philippe Tautou (LR), ce mercredi 29 janvier, ce dernier ne se représentant pas aux prochaines élections municipales et donc à la présidence de GPSEO.

« Nous avons posé les bases d’une organisation solide, au service des communes et des habitants, pour conduire des projets d’envergure, détaille-t-il, évoquant l’élaboration du plan local d’urbanisme intercommunal ou encore du plan climat air ­énergie territorial. Pour répondre aux besoins d’aujourd’hui et anticiper ceux de demain, notre feuille de route est désormais prête. »

Il a une nouvelle fois demandé « la reconnaissance par l’Etat » de la singularité de GPSEO et d’en tenir compte, notamment en matière de dotations. « Sans cela, le nouveau président et son conseil devront prendre des décisions lourdes pour pérenniser les missions de la ­communauté ­urbaine », prévient-il.