Le groupe UGC s’offre le cinéma C2L de Poissy. Le 16 décembre dernier, lors du conseil municipal, les élus ont émis un avis favorable à la cession de l’exploitation de son cinéma de centre-ville entre la société des Cinémas de Poissy, qui l’exploitait depuis 1993, au profit du groupe UGC. Le 6 février prochain les trois parties signeront, comme souhaité par la municipalité, un protocole d’accord transactionnel qui doit garantir des travaux de rénovations du cinéma situé dans la rue du Général-de-Gaulle. Contacté, UGC n’a pas répondu à nos sollicitations.

« J’ai notifié la mairie, le 15 février 2019 par une déclaration de cession, le projet de transférer l’exploitation au groupe UGC », explique Marie-Laure Couderc, la directrice du cinéma pisciacais. À ce moment-là, la municipalité avait émis de sérieuses réserves en faisant valoir son droit de préemption, le 11 avril 2019. « Nous jugions qu’on ne disposait pas assez d’informations sur les modalités et les conditions d’exploitation du futur cinéma », explique lors du conseil, Fabrice Moulinet, adjoint aux finances et aux affaires juridiques, du refus de la ville d’acter le transfert.

« Nous sommes allés au bras de fer pour que C2L respecte leur parole, indique Karl Olive, le maire (DVD). Les dirigeants de C2L nous avaient promis qu’ils allaient refaire les salles des cinémas de Poissy et Saint-Germain-en-Laye (puisque ce dernier appartient au même propriétaire Ndlr). Plus tard, j’ai appris, sans en avoir été averti, que la ville de ­Saint-Germain-en-Laye allait profiter, non pas d’une rénovation, mais de la création d’un nouveau complexe avec dix nouvelles salles, proposé par le groupe UGC. C’est pourquoi nous avons demandé à l’opérateur de réaliser des travaux de modernisation de notre C2L. »

« Ça nous a quand même pas mal ralenti, on a perdu quasiment un an, rappelle Marie-Laure Couderc. Ce n’est jamais bon qu’un établissement reste fermé durant une longue durée, mais le projet d’UGC prévoit de bonnes améliorations. » D’après l’extrait du registre des délibérations du conseil municipal du 16 décembre, les travaux de modernisation prévoient de redessiner entièrement l’accueil qui sera doté de bornes d’achat, d’améliorer le confort des cinq salles mais surtout de renforcer la qualité du son et de l’image.