« Mener un projet ambitieux, culturel et intergénérationnel. » Tel est l’objectif d’Olivier Melsens (SE), conseiller municipal d’opposition depuis 2016 et candidat aux élections municipales. Rejoint par quatre élus de l’actuelle majorité, son programme s’articule autour de cinq axes « l’environnement, l’éducation, développer de nouvelles pratiques collaboratives, la relation avec la communauté urbaine et la sécurité ».

Il souhaite notamment la mise en place de navettes autonomes pour « donner la possibilité aux seniors de se rendre au centre-ville » mais aussi permettre « une liaison » entre la gare des Clairières et celle de Vernouillet-Verneuil. Il est également opposé au projet de déviation de la RD 154.

Auprès des jeunes il aimerait « renforcer l’apprentissage des langues » en organisant par exemple des échanges entre groupes d’enfants par le biais du club de jumelage. Le recrutement d’un policier municipal « pour élargir l’amplitude horaire » fait également partie de son programme. Il ambitionne également de devenir « vice président » au sein de la communauté urbaine, « là où sont prises 50 % des décisions sur la commune ».