Du spectacle dans la ville. Cette promesse pourrait être celle faite par la sixième édition du festival Chanteloup côté cour, dont l’ambition est de faire découvrir au public « les meilleures créations théâtrales du territoire ». Jeudi 13 et vendredi 14 février, deux pièces sont planifiées à l’espace Paul Gauguin, situé dans une rue portant le même nom.

Le 13 février, à 20 h 30, la compagnie des contraires basée à Chanteloup-les-Vignes propose aux spectateurs de venir découvrir Radio souvenir. Selon la vidéo de présentation, disponible sur la page d’accueil du groupe de théâtre, à l’adresse compagnie-descontraires.com ces comédiens effectueront des acrobaties aériennes dans un décor rappelant celui d’un salon.

Le lendemain, à la même heure, ce sera au tour de la compagnie Jean-Louis Vidal, qui a fêté l’an dernier ses vingt ans, et qui se produit essentiellement à Poissy. Pour le festival Chanteloup côté cour, les comédiens joueront, le jour de la Saint-Valentin, la pièce Le ­coupable est dans la salle.

D’après le site internet du groupe, lacompagniejeanlouisvidal.com, la pièce commence autour de trois acteurs : « Le mari, la femme, et l’inévitable amant dans le placard. » Cependant, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce dernier est retrouvé décédé dès l’entame de la pièce. Appelée sur place, la police va donc devoir mener une enquête pour retrouver l’assassin en ne manquant pas d’impliquer les spectateurs dans l’intrigue car, eux mêmes, seront ­suspectés du meurtre.

Pour venir à l’une de ces deux programmations, l’entrée est gratuite mais une participation financière libre est toutefois appréciée. Pour plus de renseignements et pour réserver, il est possible de contacter le service culturel de la mairie. Cela peut se faire par téléphone au 01 39 27 11 77 ou par courriel à l’adresse [email protected]