Vendredi 31 janvier, devant le complexe sportif Firmin-Riffaud, Nicolas Laroche, élu d’opposition qui conduira la liste Collectif Magnanville, a détaillé le nouveau partenariat qu’il souhaite mettre en place entre la municipalité et la cinquantaine d’associations, s’il est élu en mars.

« L’actualité met en avant les relations difficiles que la municipalité peut avoir avec les associations comme le club de foot (un entraîneur est soupçonné de viols sur adolescents, Ndlr), affirme Nicolas Laroche. On veut les rassurer et leur permettre de s’investir ­pleinement dans la vie de la ­commune. »

Pour ce faire, il propose de mettre en place « un budget appel à projet associatif » qui permettrait aux associations de bénéficier d’un ­financement complémentaire. « Nous le financerons en renonçant aux frais de représentation du maire, qui représentent aujourd’hui 6 000 euros par an, indique le candidat. L’objectif est d’amener les associations à innover et organiser, pourquoi pas, des projets en commun ». Nicolas Laroche souhaite également rendre moins contraignant l’accès aux salles municipales et désigner un élu en charge du ­dialogue avec le tissu associatif.