Pour recruter sa seconde promotion d’agents de réseaux dans les Yvelines, SUEZ a choisi une méthode innovante du 16 au 24 janvier à Poissy et Chanteloup-les-Vignes. En partenariat avec la start-up OZONS, un « recrutement de rue » a été mené dans les deux communes avec notamment pour objectifs « d’identifier différemment des candidats qui habitent sur le territoire des Yvelines » et « faire connaître les métiers techniques de SUEZ sur le territoire et présenter aux habitants les besoins en ­recrutement », fait savoir ­l’­entreprise.

« Nous cherchons à monter chez SUEZ une promotion d’agents de réseaux et eau potable à destination des personnes qui sont en difficulté de recherche d’emplois sur le territoire, souligne Marie Lou Bret, responsable de la Maison pour Rebondir SUEZ Île-de-France, programme d’innovation sociale. Dans ce cadre, nous testons une nouvelle méthode de recrutement. »

Une méthode de recrutement que le co-fondateur d’OZONS, Flavien Fasciana, considère comme « une innovation sociale ». Des ambitions de la start-up, il précise : « La première problématique à laquelle on souhaite répondre aujourd’hui c’est le chômage de masse, des entreprises qui ont du mal à recruter et des personnes qui ont du mal à pouvoir trouver des offres d’emplois. »

Le fonctionnement, lui, est simple. « On va dans la rue, on traverse littéralement la rue pour proposer du travail aux personnes qui sont en recherche en se basant sur deux éléments, la motivation et le savoir-être », poursuit Flavien Fasciana. Une présentation « sans CV ni lettre de motivation » qui permet aux potentiels candidats « d’être moins stressés, d’avoir moins la pression » vis-à-vis des recruteurs, réagit l’une d’entre eux, dans une vidéo de ­présentation.

Et cette première expérimentation a visiblement porté ses fruits, puisque « du 16 au 24 janvier entre Poissy [au niveau de la] gare RER, Saint-Exupéry, Beauregard, place Corneille, place Racine) et Chanteloup-les-Vignes [dans le] quartier de la Noé, un total de 28 candidats ont été rencontrés », détaille SUEZ. Cinq candidats ont ensuite été retenus pour les quatre postes à pourvoir dans les Yvelines et un d’entre eux a été présélectionné pour suivre une formation Agents de réseaux au Centre de formation des métiers du bâtiment et travaux publics à Trappes.

Cette formation « rémunérée », durant trois mois et à temps plein, doit ensuite les faire accéder à un poste en intérim pendant six mois, puis à un emploi durable. D’ici la fin du mois de février, les deux candidats rencontreront le directeur de l’agence SUEZ des secteurs de Trappes et Poissy afin de ­compléter leur recrutement.