La ville basculera-t-elle à gauche ? La question semble légitime après les résultats du premier tour des municipales dont le taux de participation est de 43,56 %. Avec 32,13 % des votes à son intention, l’élu d’opposition et candidat aux municipales, Lionel Wastl (EELV), arrive en tête.

« On est fier […], affirme la tête de liste. Au-delà de l’étiquette écologiste, on a une liste qui a convaincu les Andrésiens qui, en plus, ont peur des projets immobiliers [prévus en ville]. » Pour le candidat, le résultat de ce premier tour illustre ainsi la « confiance [accordée par les Andrésiens] pour un projet durable sur la ville [et] pour ­protéger leur ­environnement ».

Alors que Virginie Muneret (DVD), arrivée en seconde position avec 26,32 % des suffrages, n’a pas pu s’exprimer dans les délais impartis à publication, le premier adjoint actuel, Denis Faist (divers centre) se dit, quant à lui, « déçu du résultat […] malgré sa troisième place » avec 14,70 % des voix. Selon lui, les projets urbanistiques, certes complexes, n’auraient ainsi pas été particulièrement bien compris par la ­population.

Si la déception se ressent dans la voix de Denis Faist, ce n’est absolument pas le cas dans celle de Renaud Ferretti (DVD) qui a obtenu 12,58 % des votes en sa faveur. Le candidat qui envisage de maintenir sa candidature au second tour en dénonçant des « comportements anti-démocratiques » qu’il ne supporte plus chez certains de ses adversaires, se dit en tout cas « plutôt satisfait de talonner Denis Faist […] et d’être devant Alexis Bakonyi ». En obtenant 10,15 % des suffrages exprimés, Alexis Bakonyi (DVD), remercie, quant à lui, ses électeurs pour la confiance qu’ils lui ont accordée. Le candidat ne maintient toutefois pas sa liste au second tour et n’incite pas ses sympathisants à voter pour une liste en particulier. S’il se désiste des élections municipales, il affirme toutefois que sa liste restera engagée dans la vie de la commune. « Osons Andrésy reste et restera active », conclut-il.

Bien qu’Élisabeth Dousset ferme la marche avec 4,13 % des voix, Lionel Wastl compte néanmoins sur son soutien pour remporter le deuxième tour des élections municipales dont il espère qu’il sera maintenu le 22 mars. Contactée, la candidate n’a néanmoins pas été en mesure de nous répondre sur ce sujet avant la parution de cet article.