La ville a un nouveau maire à sa tête. L’adjoint aux travaux et aux transports, Gilles Lécole (LR, conduit une liste d’ouverture) a remporté les élections municipales dès le premier tour. Avec 51,81 % des voix et malgré 57 % d’abstention, il devance la liste du maire sortant, Thierry Montangerand (DVD) qui a obtenu 42,06 % de suffrages. Philippe Gommard (Lutte Ouvrière) ferme quant à lui la marche avec 6,11 % des voix.

Pour Gilles Lécole, cette victoire est notamment due à la qualité des membres de sa liste. « Ce n’est pas une victoire solitaire, affirme-t-il. C’est véritablement une grande victoire de l’équipe […] qui a porté ce projet ». Selon Gilles Lécole, les habitants de la commune auraient effectivement apprécié « la constance et l’écoute » des membres de la liste Aubergenville horizon ainsi que leur « véritable vision pour l’avenir » et notamment au niveau de la gare. Dans son ­programme, le candidat déclarait, par exemple, souhaiter « un plan global de circulation plus fluide avec des espaces de stationnement » dans ce secteur.

Dans un communiqué de presse du 16 mars, Philippe Gommard appelle « tous les travailleurs qui se sont reconnus dans [sa] politique pour construire un parti qui représente leurs intérêts de classe ».