L’équipe de secours est intervenue juste à temps. Vendredi 15 mai, sur les coups de 8 h, plusieurs témoins signalent au commissariat de Mantes-la-Jolie la présence d’une femme à l’attitude suicidaire perchée sur le vieux pont de Limay, au niveau du quai Fayol.

« Elle se tenait debout sur le parapet de l’ouvrage, soit à une dizaine de mètres de hauteur par rapport au niveau de la Seine : elle semblait tout proche de sauter », indique une source policière. Sur place, la brigade dépêchée tente de nouer le dialogue avec la jeune femme âgée de 23 ans « qui était en larmes et encore vêtue de son pyjama ».

Malgré sa détresse, les fonctionnaires parviennent tout de même à établir un bref contact permettant ainsi à l’un d’eux d’attirer son attention. De là, les autres agents saisissent la jeune femme au niveau de la ceinture évitant ainsi sa chute dans le vide.

« La victime n’a fourni aucune explication quant à son geste », rapportent les services de police. Bouleversée, la jeune femme a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et transportée au centre hospitalier ­François Quesnay.