Fini les blouses de résidents en guise de surblouses pour le personnel de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Léopold Bellan. Jeudi 14 mai, le collectif Blouses pour l’hôpital, présent dans l’Île-de-France et l’Oise, a offert un peu plus de 200 ­surblouses jetables.

« L’objectif est de fournir des blouses jetables ou lavables prioritairement aux hôpitaux et aux Ehpad qui ont des services Covid, détaille Fatima Zaraba, coordinatrice du collectif. On s’est rapproché du Département […] et notre deuxième objectif c’est d’identifier les Ehpad prioritaires. On travaille main dans la main. »

Un don qui ravit la directrice de l’établissement, Sophie Villedieu : « Dans le cadre de cette crise, ça a été un des équipements de protection qui nous a manqué, on a eu des ruptures de stocks. » Au 12 avril, l’établissement magnanvillois comptait 19 décès et 40 % des 324 résidents présentait des symptômes suspects, révélait Le Courrier de Mantes. « Aujourd’hui, nous avons quatre résidents qui ont encore une forme de la maladie, nous n’avons plus de décès depuis bientôt trois semaines », précise Michel Salom, gériatre.