Le 29 mai, l’espace Paul Gauguin a pris des airs de bibliothèque. En partenariat avec le ministère de la ville et dans le cadre du label Cité éducative, qui facilite l’éducation dans les zones prioritaires, la Ville a bénéficié du dispositif national 1 000 livres pour ma cité éducative. En plus de distraire les enfants, le but est de leur faire aimer la lecture.

« C’est un dispositif qu’il faut encourager surtout pour les enfants qui ont été concernés par le tout informatique pendant deux mois et qui n’est pas la vraie vie à mes yeux, déclare l’édile Catherine Arenou (DVG). Cela leur permet de retrouver le plaisir de tourner les pages. »

Pour que cela soit une réussite, elle ajoute que la distribution doit profiter à chaque enfant, indépendamment de son quartier. Les réunions, les associations culturelles locales devront ensuite les distribuer à leurs publics. Visiblement ravi, un membre de l’association à but éducatif Osons nos envies, a déclaré : « Nous allons les distribuer rapidement afin que les enfants puissent en profiter. Après le confinement, ils en auront probablement besoin. »