Plutôt que de fusion, Jean-Pierre Laigneau (DVD), adjoint à la sécurité et Olivier Daeschner (SE), président de l’Association pour la tranquillité de l’environnement des rives de Seine, préfèrent ­parler « d’union naturelle ». Le second tour des élections municipales se déroulera le 28 juin et les deux hommes, arrivés deuxième et troisième, présentent une liste commune, composée « à la représentativité des résultats du premier tour ».

« Dans nos valeurs, notre vision, nous avions en très grande majorité une convergence naturelle. Nous avons travaillé pendant près de deux mois », souligne Jean-Pierre Laigneau. Parmi ces convergences figurent la transition énergétique et écologique, l’urbanisme et la démocratie participative. « Sur les grands projets, nous créerons des commissions spéciales qui vivront le temps de l’évènement », détaille Jean-Pierre Laigneau.

« Il y a l’expérience de ceux qui entourent Jean-Pierre et la nouveauté de ceux qui m’entourent, complète Olivier Daeschner. […] On va être pragmatique, on sait qu’on va travailler de façon apaisée avec le Département, la Région et [la communauté urbaine]. On est là pour le bien des citoyens, on souhaite bien les ­représenter. »

Crédits photo : FABIEN VILA