Face à la gare pisciacaise, un tube bleu se dresse depuis le 22 mai 2018. Si le dispositif peut susciter l’interrogation des passants et automobilistes empruntant l’avenue Maurice Berteaux, il s’agit en fait d’un puits de carbone, dispositif innovant, développé par SUEZ et l’entreprise Fermentalg, basée à Libourne (Gironde).

Cette installation est destinée à « lutter contre la pollution atmosphérique », détaille SUEZ sur son site internet, avec une captation de particules fines et de dioxyde d’azote par micro-algues et ­photosynthèse.

« Les micro-algues à l’intérieur de ce puits captent la pollution urbaine présente dans l’air, détaillait du dispositif Dimitri Langhade, Directeur SUEZ de l’Agence Yvelines Portes de l’Eure, lors de l’inauguration en mai 2018. Une fois gorgées, elles tombent et sont évacuées vers l’usine d’épuration des Grésillons (à ­Carrières-sous-Poissy, Ndlr). »

Dans une vidéo publiée le 10 mars dernier sur Youtube, Pierre Heurtaux, Chef de projet puits de carbone pour SUEZ, précise : « Plus il y a de pollution, plus [les algues] vont se développer. On reproduit en ville ce qu’il se passe dans la nature, c’est du biomimétisme. » Ainsi, un puits de carbone installé dans un environnement urbain, permet de réduire « d’à peu près 66 à 99 % » la pollution captée.

Une fois traitée, la biomasse produite par le puits de carbone peut ensuite être convertie en une ­énergie verte, le biométhane, ensuite injecté dans le réseau de gaz pour y être consommé par les usagers dans leur vie ­quotidienne.

En 2018, cette colonne, d’un mètre de diamètre pour trois de haut, était la troisième implantation expérimentale réalisée par SUEZ et permettait au bout de « sept mois », une absorption de CO2 ­équivalente « à celle de 50 arbres ».

À l’époque, le maire de Poissy, Karl Olive, avait salué l’installation de ce puits de carbone au sein de sa commune : « Améliorer la qualité de l’air tout en générant de l’énergie verte, voilà la vocation du puits de carbone. Vitrine de la politique environnementale de la ville de Poissy, ce dispositif ­innovant atteste de son engagement pour l’amélioration de la qualité de vie des pisciacais ».

Ainsi depuis 2015, 4 autres puits de carbone ont également été déployés : à Colombes (Hauts-de-Seine), sur la place d’Alésia dans le XIVème arrondissement de Paris, au cœur de l’usine ­d’incinération Valo’Marne à Créteil (Val-de-Marne) et un dernier en janvier dernier au sein de l’unité de biométhanisation de l’usine Carré de Réunion à Saint-Cyr-l’Ecole (Yvelines).

Crédits photo : SUEZ FRANCE

Contacts

Site internet : suez.fr/fr-fr