Mardi 2 juin dans la matinée, les hauteurs de Chanteloup-les-Vignes ont été bouclées par une intervention du Raid, l’unité d’intervention spécialisée de la police nationale. Un peu plus tôt, les policiers avaient été appelés pour un conflit armé entre voisins, au niveau de la sente des Faisses et des Biaunes.

Il est 10 h lorsqu’un homme, âgé de 62 ans, indique que suite à un différend avec son voisin, ce dernier est revenu devant lui, armé d’un pistolet automatique. « Il a tiré en l’air, puis a pointé l’arme en sa direction, en le menaçant de mort, le projectile est passé au-dessus de sa tête sans le toucher », rapporte une source policière du témoignage de la victime, sans préciser toutefois l’origine du différend. Au vu de la situation, une équipe du Raid a été appelée en renfort pour interpeller le voisin qui s’était, entre temps, retranché chez lui.

Sur place, le Raid progresse vers la maison du suspect, un homme de 61 ans. À la vue des hommes en noir, ce dernier s’est rendu sans incident et a été interpellé. Malgré une perquisition menée à son domicile suite à l’interpellation, « aucune arme n’a été trouvée sur place », précise une source proche de l’affaire. Selon nos informations, la garde à vue du sexagénaire a été levée en fin de cette semaine. L’enquête se poursuit actuellement.