Bien que le plan blanc, activé le 6 mars pour faire face à l’augmentation de l’activité hospitalière, soit toujours en vigueur, les services reprennent progressivement leurs activités. Depuis le 11 mai, seuls les patients, suivis par les hôpitaux et nécessitant une prise en charge rapide, étaient contactés par les secrétariats médicaux.

Mais, dans un communiqué du 2 juin, le groupement hospitalier territorial des Yvelines Nord (GHT) composé de l’hôpital François Quesnay à Mantes-la-Jolie et des centres hospitaliers intercommunaux de Meulan-Les Mureaux (Chimm) et celui de Poissy Saint-Germain-en-Laye (Chips) indique que, désormais, tous les patients peuvent aussi prendre « rendez-vous pour une consultation ou un examen ­d’imagerie ou de biologie ».

Ces examens, permis grâce à la « réduction » des hospitalisations pour cause de Covid-19, sont soumis à l’absence de symptômes du coronavirus. Les patients pourront donc être contactés la veille pour vérifier qu’ils n’ont pas de symptômes suspects. Outre le port du masque, ils devront aussi respecter le « balisage piétonnier ». Les visites, limitées à une personne, sont, elles, autorisées « sur rendez-vous » et « pendant une heure maximum ».