« Si c’est convaincant, le dispositif pourra se pérenniser », indique Laurent Brosse (DVD), le maire de la ville, de l’expérimentation estivale qui a débuté dimanche 28 juin et qui se poursuivra jusqu’au 31 août. Ainsi, tous les dimanches après-midi, la circulation sur les quais de Gaillon et des Martyrs de la Résistance sera réservée aux vélos et aux promeneurs de 14 h à 18 h « pour que les riverains puissent se balader ».

Si les voitures seront proscrites sur ces deux kilomètres, entre la place Fouillère jusqu’à la commune voisine d’Herblay (Val-d’Oise), les riverains et les commerçants bénéficieront d’un droit de passage « en justifiant leur adresse auprès des vacataires chargés d’assurer le dispositif », précise Laurent Brosse.

« On a fait un comptage, sur un dimanche ensoleillé il y avait 700 véhicules entrants dans la zone en quatre heures et, d’après nos estimations, plus de la moitié étaient en transit. C’est un flux qu’on pourrait éviter ». Deux déviations seront ainsi mises en place : vers Herblay, en passant par la rue Pasteur puis par l’avenue Paul Brard et vers Andresy et N184, depuis l’avenue de Bellevue en passant le Boulevard Armand Leprince.