« Il s’agit surtout d’une mesure de précaution », rassure Cécile Zammit-Popescu (LR), la maire de Meulan-en-Yvelines. Depuis le jeudi 2 juillet, des travaux de renforcement ont débuté sous le pont aux Perches, reliant le quai Albert Joly au centre hospitalier ­intercommunal Meulan-Les ­Mureaux.

« Lors d’une étude d’ouvrage, les services de Grand Paris Seine et Oise ont constaté un très léger affaissement au niveau de la première arche du pont, explique l’édile. On parle d’un centimètre sur plus d’un siècle, néanmoins, il s’agit de l’axe qui ­permet d’accéder à l’hôpital donc il faut être vigilant. »

Selon Cécile Zammit-Popescu, aucune incidence n’est donc à prévoir concernant le trafic routier sur le pont aux Perches. Vendredi 3 juillet, les travaux de consolidation étaient toujours en cours sous l’édifice. Une arche de bois accompagne désormais la voûte n° 1. « Le passage restera possible sous le pont à cet endroit en toute sécurité, indique la Ville sur sa page Facebook. Une inspection sera faite ultérieurement afin de constater si le monument a bougé. »