Un « emblème » retrouvé dans sa totalité. L’émotion dans la voix du porte drapeau de l’association des anciens combattants de la batellerie, Gaëtan Delhors, est palpable. Le monument aux morts de la batellerie avait déjà fait l’objet d’une restauration par le passé mais les infiltrations d’eau avaient provoqué, le 5 février dernier, la chute des bras et de la couronne du monument en pierre. Celui-ci a été restauré par le restaurateur Serge Giordani, basé à Rouen (Seine-Maritime) et inauguré le 27 juin dans sa version d’origine.

« C’est vrai que les bras ne sont plus tout à fait les mêmes que ceux qui étaient en place dans la version qu’on a connu ces dernières années, puisque monsieur Giordani s’est attaché à reprendre le monument dans sa version d’origine », affirme l’édile Laurent Brosse (DVD).

Cette décision ravit la présidente de l’association des anciens combattants de la batellerie, Irène Neyt, qui affirme avoir demandé à ce que le monument retrouve sa forme originelle. « Il avait déjà eu sa couronne de cassée et avait été refait mais pas dans le [même] style. Là j’ai vu qu’il avait été refait dans le style qu’il était [autrefois] et c’est très bien. Je suis très contente. »