Diversité. Ce mot résume à lui seul la saison culturelle 2020-2021. Mélomanes, amateurs d’humour et passionnés de magie seront probablement satisfaits de son contenu. De nombreuses têtes d’affiches sont prévues. Christophe Maé sera ainsi le 4 octobre, à 20 h 30, au théâtre de Poissy, pour chanter les titres de son album, La vie d’artiste, sorti en 2019. Preuve de son succès, en dépassant les « 50 000 équivalents ventes », la radio musicale RFM indique que l’album est devenu « disque d’or » en « quelques semaines ». Pour assister au concert, les réservations auprès du théâtre se font par téléphone au 01 39 22 55 92. Les prix varient entre 50 et 60 euros. Un tarif de 20 euros est proposé aux moins de 18 ans.

À Achères, l’humoriste burkinabée et chroniqueuse à France Inter, Roukiata Ouedraogo montera, quant à elle, seule sur les planches de l’espace culturel du Sax le 3 novembre, à 20 h 30, pour son spectacle Je demande la route. Selon le communiqué, elle abordera « avec dérision et autodérision son parcours […] qui la mène de son école primaire en Afrique aux scène parisiennes ». Les billets, de 6 à 18 euros, s’achètent via la billetterie en ligne billetterie.lesax-acheres78.fr qui ouvrira le 1er septembre.

Connu du grand public grâce à des émissions télévisées comme Diversion sur TF1, le mentaliste Viktor Vincent présentera le 8 novembre, à 17 h, son spectacle Mental Circus à l’espace culturel Jacques Brel, à Mantes-la-Ville. Mais, pour y assister, il faudra payer entre 12 et 20 euros. Les réservations se font par téléphone au 01 30 98 55 46 ou par courriel à culture@manteslaville.fr.

Dans un autre registre, pour un prix compris entre 17 et 40 euros, le public pourra écouter la chanteuse Catherine Lara. Elle sera en concert le 4 décembre, à 20 h 30, au théâtre de Poissy. Pour célébrer ses « 50 ans de carrière », le communiqué indique qu’elle chantera des « nouvelles créations » mais également ses titres phares comme, par exemple, Nuit ­magique.

Le chanteur Claudio Capéo foulera, lui, la scène du théâtre Simone Signoret, à Conflans-Sainte-Honorine. Le 15 janvier, à 20 h 30, il interprétera son dernier album, Tant que rien ne m’arrête, sorti en décembre 2018. D’après RFM, il s’est écoulé en l’espace de deux mois « à plus de 50 000 exemplaires », devenant ainsi disque de platine. Bien qu’un tarif unique fixé à 20 euros pour les moins de 12 ans existe, les prix pour les autres spectateurs varient de 25 à 40 euros. La billetterie est accessible en ligne via le site du théâtre, theatre-simone-signoret.fr, à partir du 29 août.

Pour des tarifs similaires, le lieu accueillera aussi le chanteur Maxime Le Forestier. Le 30 janvier, à 20 h 30, il chantera les titres de son album Paraitre ou ne pas être, réalisé en collaboration avec son fils Arthur. Pour les personnes ne pouvant pas assister à l’événement, un concert similaire aura lieu le 13 avril, à 20 h 30, au théâtre de Poissy. Dans ce cas, les prix varieront entre 22 et 45 euros.

À Aubergenville, au théâtre de la Nacelle, la musique prendra vie en image. À l’occasion du concert du chanteur JP Nataf, fondateur du groupe pop-rock Les Innocents, prévu le 12 février, à 21 h, le descriptif de l’événement mentionne que l’illustrateur et scénariste Alfred « créer[a] des dessins en temps réel au son de la musique ». En 2014, ce dernier a notamment obtenu un « Fauve d’or au festival international de la BD d’Angoulême » récompensant le meilleur album de bandes dessinées. Pour découvrir les formes prises par les dessins d’Alfred durant le concert, les tarifs sont compris entre 8 et 15, 50 euros. Les réservations sont d’ores et déjà ouvertes par téléphone au 01 30 95 37 76 ou par courriel à l’adresse accueil@theatredelanacelle.fr.

Le 26 mars, à 20 h 30, les mélomanes seront probablement nombreux à débourser entre 22 et 45 euros pour venir assister au concert de Yannick Noah, programmé au théâtre de Poissy. Il interprétera les titres de son album Bonheur Indigo. Parmi eux, le journal Le Parisien fait du morceau musical Le chemin une « belle ode à ­l’amitié ».

Quant au chanteur de rock Louis Bertignac, il sera lui aussi l’une des têtes d’affiches de la saison culturelle. Le fondateur du groupe Téléphone créé en 1976 avec Jean-Louis Aubert sera présent le 27 mai, à 21 h, à l’espace Julien Green, à Andrésy. Les prix varient entre 27 et 30 euros mais un tarif à 24 euros est proposé aux moins de 12 ans. Les réservations se font via la billetterie en ligne, accessible depuis le site internet du lieu culturel, espace-juliengreen.andresy.com.

Crédits photo : Mélissa Gosset