Elle n’était pas officiellement célébrée, mais depuis la semaine dernière, la date du 19 août commémore la libération de la commune. Date anniversaire de la mort du major américain Henry Shurlds, abattu par l’armée allemande, alors qu’il survolait le bois vernolien en 1944.

« On est là pour commémorer à la fois la libération de la ville, la mémoire du major mais également la grande histoire à travers la petite, puisque c’est l’occasion de commémorer chaque petit épisode qu’a connu Verneuil-sur-Seine, les faits de résistance et l’occupation, souligne l’édile vernolien Fabien Aufrechter (LREM). […] C’est évidemment à travers la figure du major Shurlds, mais aussi plus globalement, l’ensemble des figures de la ville qui ont traversé l’histoire. »

Il souhaite rendre hommage à François Pons, maire de l’époque ayant organisé l’enterrement du major. « Cela était considéré comme un acte de résistance », précise Fabien Aufrechter. Selon le maire, la libération officielle de la commune aurait eu lieu « le 26 août » 1944. Possédant des morceaux de l’avion du major, il envisage d’en faire don à la commune dans quelques années.