Depuis le 3 août, les habitants de 29 communes de moins de 2 500 habitants bénéficient d’une collecte des encombrants, réutilisables ou recyclables, à domicile. Il s’agit d’une expérimentation menée par la communauté urbaine qui a pour objectif « de réduire autant que faire se peut la part résiduelle de déchets envoyée en enfouissement », indique GPSEO sur son site internet. Ce dispositif sera déployé dans toutes les communes de cette strate à compter du 1er janvier.

Ainsi les déchets des particuliers comme le mobilier, la literie ou la ferraille sont pris en charge, dans la limite de 5 m³, à domicile jusqu’à leur entrée aux points de tri, de réparation ou de vente en ressourcerie. Ce dispositif « joue aussi un rôle social en mobilisant davantage les entreprises d’insertion et leurs ressourceries », souligne la communauté urbaine.

La prise de rendez-vous se fait par téléphone au 0 800 403 640, du lundi au vendredi de 10 h à 14 h et de 15 h à 18 h. Selon les consignes de GPSEO, les encombrants doivent être déposés en bordure de voirie publique, la veille au soir ou le matin même avant 6 h.

Les communes concernées sont : Arnouville-lès-Mantes, Auffreville-Brasseuil, Boinville-en-Mantois, Breuil-Bois-Robert, Brueil-en-Vexin, Drocourt, Favrieux, Flacourt, Follainville-Dennemont, Fontenay-Mauvoisin, Fontenay-Saint-Père, Goussonville, Guernes, Guerville, Guitrancourt, Hargeville, Jouy-Mauvoisin, Jumeauville, Lainville-en-Vexin, Le-Tertre-Saint-Denis, Méricourt, Montalet-le-Bois, Mousseaux-sur-Seine, Perdreauville, Rolleboise, Sailly, Saint-Martin-la-Garenne, Soindres, Vert.