Dimanche 13 septembre, Sunay Sakin N’Diaye a relancé un appel à témoins dans le cadre de la mort de son compagnon Lamba N’Diaye, dont le corps avait été retrouvé dans la Seine le 4 juillet dernier, afin de comprendre ce qu’il s’est passé entre « 3 h 50 et 4 h 30 ».

« Grâce à votre mobilisation et votre élan de solidarité, on a pu avoir accès à certains éléments de l’enquête, notamment le visionnage des caméras de surveillance, a tenu à préciser Sunay Sakin N’Diaye. […] Tout ce que je peux dire aujourd’hui, c’est que effectivement la caméra du pont montre qu’en tout cas à ce moment-là, précisément, la police n’est pas impliquée. Ce qu’il s’est passé avant je l’ignore encore, c’est pour cela qu’on fait une enquête. »

Si la thèse du suicide a un temps été évoquée, lors d’une rencontre avec le parquet de Versailles, l’hypothèse d’un « accident » aurait été avancée. « Aujourd’hui, on a du mal à faire le deuil car on ne comprend pas », insiste Sunay Sakin N’Diaye. Si vous pensez avoir des informations utiles vous pouvez la joindre au 07 58 42 38 10.