« L’objectif c’était de redéfinir un plan de circulation qui intègre quatre stations de bus puisque aujourd’hui nous n’avons que trois lignes qui desservent la gare d’Aubergenville », résume le maire, Gilles Lécole (LR), des aménagements qui devraient débuter dans le courant de l’année 2021 autour de la gare ­d’Aubergenville.

Les travaux et financements à venir sur ce futur pôle gare Eole avaient été débattus le jeudi 24 septembre en conseil communautaire (voir édition du 30 septembre). Ce mercredi 14 octobre, Pierre Bédier (LR), le président du Département, l’un des principaux financeurs du projet estimé à 5,1 millions d’euros, était en visite sur place.

« Vous avez une sortie de gare qui est un cul-de-sac, analyse ce dernier. On va ouvrir et démolir sur une vingtaine de mètres pour améliorer l’accessibilité. » Une nouvelle voie dédiée à la sortie des bus devrait ainsi être créée entre la rue de la gare et l’avenue Charles de Gaulle. « Au lieu de tourner à gauche [rue de la gare] où ils sont extrêmement contraints, ils pourront descendre en bas où on va mettre des feux rouges », détaille le maire. « Et ça avec le même nombre de stationnements voiture », souligne Pierre Bédier.