Retour aux années 1960 à Renault-Flins. L’usine historique de vallée de Seine a été choisie comme décor pour la troisième adaptation des aventures du Petit Nicolas, intitulée Le Trésor du Petit Nicolas, réalisée par Julien Rappeneau. À cette occasion, entre la déambulation des acteurs en costumes trois pièces, Simca chambord, Citroën DS et Mercedes d’époque ont investi un parking de l’usine où était dirigée l’une des deux scènes tournées sur place.

Cependant ni la marque au losange ou la production de voitures ne seront à l’affiche. « L’équipe de tournage cherchait un bâtiment industriel d’époque », explique Vincent Leglaive, le responsable ­communication de l’usine, ­inaugurée en 1952.

Seulement le site s’est modernisé depuis et il a donc fallu prendre le soin de cacher les bornes de recharge de voitures électriques au moment de capturer Jean-Paul Rouve, qui remplace Kad Merad dans le rôle du père. La seconde scène se déroule à l’intérieur même de l’usine et met en scène Pierre Arditi dans le rôle de monsieur Moucheboume, le patron du père du petit Nicolas. Le film sera diffusé dans les salles obscures au mois d’octobre 2021.