Trois nuits ont été nécessaires à la société des autoroutes Paris Normandie (SAPN) pour réaliser, du 2 au 5 novembre, la signalétique définitive au sol, sur l’autoroute 13, dans le sens de Paris vers Caen (Calvados). Son but est de permettre la séparation de la circulation des véhicules légers de celle des poids lourds au niveau de la commune.

« Le tablier, situé le plus à droite, accueillera les poids lourds vers Caen. Le tablier central accueillera les véhicules légers à destination de Caen », détaille la SAPN dans un communiqué, daté du 30 octobre, en précisant que le nouveau viaduc continuera « d’accueillir, quant à lui, les véhicules allant vers Paris ».

La séparation des catégories de véhicules en provenance de Paris a été réalisée de manière « progressive » pendant la durée des travaux. La SAPN invite également les conducteurs à se montrer prudents car, « dans l’attente de la décision ministérielle délivrée par l’État, la bande d’urgence reste neutralisée et la vitesse limitée à 90 km/h sur les deux tabliers [en ­direction de Caen] ».